voorennadoortje

Faire un stage chez Nanopixel, c’est faire un stage comme nulle part ailleurs

Chez Nanopixel, nous sommes toujours ouverts aux stagiaires motivés. Nous croyons fermement qu’un stagiaire peut avoir autant d’importance pour nous que nous pour lui. C’est ainsi que nous pensons pour chaque stage. Doortje et Michiel ont récemment commencé leur stage de 18 semaines en tant qu’artistes 3D et voici leur première impression !

Doortje Van Waeyenberghe - Digital Arts & Entertainment

Neuf semaines consécutives ou quarante-cinq jours ouvrables. Quarante-cinq jours ouvrables qui ont filé à une vitesse folle. Quand j’y pense, j’ai du mal à croire que je vais déjà entamer la seconde moitié de mon stage. Le temps passe vite ! L’atmosphère ici contribue vraiment à cela. Au bureau, c’est très agréable, tout le monde est super sympathique et l’équipe est prête à vous aider en cas de besoin. Il y a toujours de la place pour l’humour et la discussion, mais cela n’enlève rien au fait que tout le monde est très concentré. Il y a beaucoup de travail, mais chez Nanopixel, ils ont trouvé un bon équilibre entre relaxation et performance. Vous sentez vraiment que tout le monde est désireux de fournir un travail de haute qualité, et la spontanéité qui plane dans l’air pousse tout le monde dans la même direction.

Le CEO, Dietrich, s’occupe également activement de l’atmosphère du groupe. C’est comme ça que j’ai connu les Nanonights. Ce sont des soirées au cours desquelles toute l’équipe (en tout cas ceux qui sont disponibles) reste ensemble. Nous avons alors joué au poker tous ensemble et c’était vraiment sympa ! Comme autre exemple, l’équipe visuelle a été invitée à regarder un épisode de Chef’s Table un après-midi. Juste pour nous inspirer ! Lorsque quelqu’un célèbre son anniversaire, la designer graphique Eveline crée une carte d’anniversaire personnalisée.

P2017320 UNICAS Asse OB16 Zicht A Visual High Res 20170418

Au début, j’avais un peu peur du stage parce que je ne savais pas à quoi m’attendre. Cette peur était infondée, car je ne pouvais vraiment pas imaginer mieux. Johanna et Marieke étaient mes 2 mentors. Elles m’ont donné des tâches dès le début, en mettant l’accent sur le fait qu’en tant que personne créative, je pouvais faire des choses seul. J’étais très libre d’essayer des choses pourvu que cela corresponde au projet. Il s’agissait immédiatement de gros projets pour de vrais clients. Elles ont veillé à ce que je n’aie pas peur de l’échec. C’est principalement grâce à elles que j’ai pu atteindre de si beaux résultats en si peu de temps. J’ai vraiment le sentiment d’avoir progressé et cela me rend très heureux !

J’ai déjà beaucoup appris au cours de ces 9 semaines, mais j’en apprends encore tous les jours. Ci-dessus, vous pouvez voir mon évolution pendant mon stage !

Le CEO, Dietrich, s'occupe également activement de l’atmosphère du groupe. C'est comme ça que j'ai connu les Nanonights. Ce sont des soirées au cours desquelles toute l'équipe (en tout cas ceux qui sont disponibles) reste ensemble. Nous avons alors joué au poker tous ensemble et c'était vraiment sympa ! Doortje Van Waeyenberghe

Michiel Flipts - student Applied Architecture

Le 13 février, j’ai commencé mon stage chez Nanopixel, qui se prolongera normalement jusqu’au 24 mai. Je suis étudiant en dernière année et je suis donc à un moment important de ma carrière. L’année prochaine, je devrai choisir entre « continuer à étudier » ou « entrer dans la vie professionnelle ». Grâce à mon stage chez Nanopixel, je suis de plus en plus convaincu d’opter pour la deuxième option.

Le premier jour, je ne me suis pas senti très à l’aise. Je n’ai pas eu d’autre tâche que de « faire le tour des employés pour découvrir qui fait quoi ». J’ai cependant vite remarqué que ce sentiment de malaise n’était pas nécessaire, car tout le monde était très disposé à tout me montrer. J’ai essayé de me transformer en éponge pour absorber autant d’informations que possible, ce que j’ai très bien fait. Le lendemain, j’ai été autorisé à commencer le vrai travail immédiatement ! Un défi que j’avais hâte de me voir attribuer depuis un moment, mais d’un autre côté, j’avais également peur. Heureusement, Robin m’a bien pris en charge. Il m’a guidé tout au long de la période. Dès le deuxième jour, j’ai pu m’occuper chaque jour de missions pour de vrais clients. Ce sens des responsabilités m’a donné une grande satisfaction. Il y avait un peu de pression sur mes épaules, mais j’ai remarqué que c’était la bonne façon de me stimuler et d’obtenir de bons résultats. C’était agréable de voir que mes collègues avaient assez confiance en moi pour me confier de véritables missions et je suis très heureux d’avoir découvert le monde professionnel de cette manière !

Mon expérience en tant que stagiaire chez Nanopixel n’a donc que des aspects positifs. J’ai non seulement beaucoup appris, mais j’ai aussi le désir de me développer. Lorsque je quittais mon bureau le soir, je revenais souvent à la maison pour continuer à expérimenter sur ce que je faisais. Grâce à Nanopixel, j’ai chaque jour davantage envie de travailler en tant qu’artiste 3D l’année prochaine.

Written by
Gauthier Creytens Digital Marketeer
Contact